1914-1918 : l’atroce conflit. Chapitre 4 : La course vers la mer et le front de Somme

Les Ière et IIème armées allemandes battent à leur tour en retraite vers l’Aisne, où elles vont s’enterrer dans de solides tranchées pour ne plus reculer. Les Français, faute de pouvoir les déloger, font de même, dans un face à face meurtrier qui va durer.

Louis Augustin ARNAUD, né le 14 Mars 1889 à Aurons, a terminé son « temps ». Il est revenu à la vie civile. Il est mobilisé dès les premiers jours d’août 1914, affecté au 55 ème Régiment d’Infanterie ( 55ème R.I.) basé à Pont- Saint- Esprit, qui est expédié en Lorraine dès le 07 août, pour combattre à Dieuze, Vergaville (18 août) puis Lunéville le 29 août.

Le 07 septembre, le régiment est ramené sur Nançois-le-Petit pour participer à la Bataille de La Marne. Il avance face à des allemands qui battent en retraite et atteint le 18 septembre le village d’AVOCOURT (Meuse), où il installe son cantonnement. Le 20 Septembre, l’artillerie allemande bombarde le village avant de l’attaquer avec ses fantassins le 22 Septembre.

Malgré de nombreuses pertes (sans autres précisions), l’ennemi est repoussé et le régiment sera relevé.

Le soldat Louis Augustin ARNAUD gît parmi les morts de ce 22 Septembre 1914 : il avait 25 ans.

Albert, Jules VALERIAN, né le 23 mars 1892 à Pélissanne, est soldat de 2ème classe réserviste. Il est incorporé au 7ème bataillon de chasseurs (Draguignan).

La zone de combat de Rosières-en-Santerre

La zone de combat de Rosières-en-Santerre

Dès le 5 août, ce bataillon est envoyé en train sur le front de l’Est, par Orange, Dôle, Belfort, à Sainte-Marie-aux-Mines. A partir du 19 septembre, le 7ème bataillon est transporté sur un autre théâtre d’opérations : la Somme. Le convoi ferroviaire passe par Villeneuve-Saint-Georges, Noisy-le-Sec, Creil. Le 7ème Bataillon arrive à Rosières (Somme) le 24 septembre et reçoit pour mission de prendre possession de la voie ferrée près de la gare située entre Chaulnes et Chilly.

Le soldat Valérian décède à 22 ans des suites de ses blessures, reçues au combat le 26 septembre, à Rosières (Somme)

 Le soldat de 2ème classe SERY Henri, Sidoine, François, né le 3 septembre 1888 à Marseille, est lui aussi réserviste. Il est incoporé au 163 ème Régiment d’Infanterie. Le 163 ème RI est cantonné à Nice et est transporté par train, les 16 et 17 août par Besançon et Belfort, vers les zones de combat de l’Est. Après des combats à Tagosheim (au sud de Mulhouse), le 163 ème RI participe aux combats de Raon-l’Etape puis est dirigé à partir du 23 septembre sur Raulécourt (Meuse). C’est pour lui le début de la guerre de tranchées pour tenir les positions face à l’armée allemande.

C’est à Xivray (Meuse) que le soldat Henri Sery est tué le 6 octobre, à 26 ans.

La commune de Xivray (pointillés rouges)

La commune de Xivray (pointillés rouges)

Le caporal Alexandre Edouard Marius EMERIC, né en Arles le 26 Octobre 1893, est déjà sous les drapeaux, lui aussi au 159 ème Régiment d’Infanterie Alpine de Briançon.

Peut-être se connaissaient ils avec le soldat Auguste DELEUIL ?

Après un repli sur EPINAL, ce sera une longue marche de nuit, puis c’est l’embarquement en train, avec escale à Paris pour changer de gare, puis à nouveau le train jusqu’à ARRAS.

Positionné dans les environs d’Arras avec son régiment, le caporal EMERIC sera tué dans des combats de Saint Laurent Blangy le 22 Octobre 1914, à l’âge de 21 ans.

Le sergent Bizot Paul, Antoine, Victorin, né le 6 septembre 1879 à Pélissanne, sert au 63 ème Bataillon de Chasseurs à Pied. Son unité doit “se porter sur Chassémy, par le moulin de Quinquampoix, où elle est chargée de protéger le génie dans son opération pour faire sauter les ponts de Vailly sur l’Aisne et sur le canal latéral de l’Aisne….

La Cie Larrieu (9ème) est en tête et se porte sur la rive sud de l’Aisne….Le bataillon ayant rempli sa mission se replie à 0h50 sur l’ordre de son commandant et regagne son cantonnement à Vassémy”

Malheureusement, la 9ème compagnie a été accrochée et le sergent Paul Bizot a été tué le 1er novembre 1914. Il avait 35 ans.

Publicités